Cette tribune a initialement été publiée dans le journal municipal du 9e arrondissement de mars 2016

 

La propreté est au cœur des priorités de la mandature et les services de la Ville de Paris s’adaptent aux impératifs de la transition écologique comme aux évolutions de l’espace public.

Depuis 2014, de nombreuses mesures ont déjà été prises : 30 000 nouvelles corbeilles de rue, campagne de sensibilisation et de verbalisation, lancement des points éco-mobiles, modernisation du matériel utilisé etc.

Mardi 16 février, en Conseil de Paris, la Maire de Paris a présenté un plan ambitieux du renforcement de la propreté et de la stratégie « Zéro déchet ». Doté en 2016 de 25 M€, il créera 100 postes dont 79 éboueurs. 15 M€ seront consacrés à l’achat de matériel. Les services de la propreté de la Ville de Paris s’adapteront également aux rythmes de vie des Parisiens. Ainsi, 140 conteneurs et 14 toilettes mobiles seront installés pour l’été. Les enjeux de propreté et de gestion des déchets s’inscriront également dans votre quotidien. Cela passera par l’installation d’équipements de collecte de déchets notamment domestiques, de sanisettes gratuites, une nouvelle version de l’application « Dans ma rue » etc. En outre, la Ville de Paris créera la filière de collecte des biodéchets, grâce à une expérimentation à laquelle prendront part les habitants des 2e et 12e arrondissements d’ici la fin 2016.

Grâce à une politique volontariste, la Maire de Paris entend faire de Paris la « métropole modèle en Europe » en matière de propreté et de gestion des déchets.

 

Pauline Véron et Claire Morel

Share Button
Tribune : Renforcement du Plan Propreté