crédit photo Joséphine Brueder/Mairie de Paris
crédit photo Joséphine Brueder/Mairie de Paris

Vendredi 2 février, j’étais avec la Maire de Paris à L’Arche d’avenirs, un accueil de jour pour sans-abris dans le 13e arrondissement, afin de voir l’une des réalisations concrètes du Budget Participatif et d’échanger avec une dizaine de Parisien.ne.s à l’origine du projet du Budget Participatif 2016 « des abris pour les personnes sans domicile fixe ».

Géré par l’association la Mie de Pain, L’Arche d’avenirs est un Espace Solidarité et Insertion (ESI) qui offre divers services de première nécessité aux personnes sans-abri. Il propose en effet durant la journée un cadre convivial et sûr où les personnes sans-abri peuvent se reposer et accéder à plusieurs services (prendre une douche, laver leur linge, soins de santé, soutien psychologique, etc.). Cet espace reçoit un public d’hommes et de femmes de plus de 18 ans en situation d’errance et d’exclusion, sans domicile, ou hébergés en logement précaire. Des activités d’animation et de remobilisation complètent l’accueil auprès d’un public très souvent dépourvu de réseau relationnel et affectif.

En 2015 l’Arche d’avenirs avait déjà bénéficié du Budget Participatif, dans le cadre du projet «développer l’aide aux personnes en situation de précarité», doté de 4,4 millions d’euros. Un pan de ce projet était consacré à la rénovation d’Espaces Solidarité et Insertion, parmi lesquels L’Arche d’avenirs, dont les lieux ont été insonorisés et les espaces d’hygiène améliorés à cette occasion.

En 2016, un nouveau projet solidaire, «des abris pour les personnes sans domicile fixe», doté de 5 millions d’euros, a été plébiscité par les Parisien.ne.s. Les Parisien.ne.s à l’origine de ce projet ont été associés à sa mise en œuvre, grâce à un parcours citoyen, qui a permis d’impliquer concrètement les porteurs du projet dans sa réalisation. Ces derniers nous ont présenté les conclusions de leurs travaux sur le sujet et les trois grandes réalisations qu’ils souhaitent porter:

– la conception et la production de 10 000 kits d’hygiène pour les sans-abris ;

– la préparation d’un appel à projets pour imaginer des lieux et des formes innovantes d’habitat individuel, modulaire et regroupé, et des abris temporaires et mobiles;

– la création d’une application recensant en plusieurs langues tous les renseignements pratiques de premiers secours et les adresses de structures où il est possible de se nourrir, se laver, se faire soigner, déposer ses bagages et/ou être hébergé en urgence.

La rencontre réussie entre l’Arche d’Avenirs et le Budget Participatif est symbolique de la volonté des Parisien.ne.s de faire du budget participatif un véritable outil de solidarité envers les plus démunis. Dans cette période hivernale très dure pour les sans-abris et à la veille de la 1ere nuit de la Solidarité, je tenais à remercier les Parisien.ne.s pour leur engagement – qui se confirme cette année encore, avec le dépôt de 201 projets de solidarités dans l’édition 2018 du budget participatif. Tous ces projets sont d’ores et déjà consultables sur le site du budget participatif, le vote aura lieu du 7 au 23 septembre.

Share Button
Quand Budget Participatif rime avec solidarité : rencontre avec des bénéficiaires et des porteurs de projets en faveur des sans-abris