La vie associative parisienne est extrêmement dynamique : 55 000 associations sont en activité, et chaque année, 5 000 associations naissent à Paris. En tant qu’adjointe à la Maire de Paris, je suis particulièrement investie dans le soutien à ce secteur qui est à la fois générateur de lien social et un levier économique majeur. En effet, 110 000 personnes sont salariées d’une association à Paris et 11 000 associations parisiennes comptent au moins un salarié.

Avec Anne Hidalgo, Maire de Paris, nous avons ainsi décidé, malgré les diminutions des dotations de l’Etat, de ne pas réduire la part du budget de la ville consacrée aux subventions aux associations. Nous sommes, en effet, conscients du besoin de sécurisation des financements des associations et des conséquences qu’entrainerait la suppression de ceux-ci. Beaucoup d’associations que nous soutenons comptent des salariés et disposent d’un modèle économique fragile. Nous devons assurer leur pérennité et leur permettre de poursuivre leur activité.

Ce besoin de visibilité exprimé par le monde associatif nous a aussi conduits, dès 2015, à multiplier les conventions pluriannuelles qui permettent aux associations d’obtenir des garanties de financement de la ville sur plusieurs années.

Nous souhaitons également accompagner les associations dans leur recherche de nouveaux financeurs publics et privés, mais également dans leur recherche de locaux ponctuels pour des réunions, locaux mutualisés ou pérennes. C’est la raison pour laquelle, au delà des subventions, nous avons pour objectif de créer sur le site Paris.fr, un portail de services associatifs dont la première pierre est la plateforme « Je m’engage ». Ce portail sur lequel je travaille comportera un service d’aide à la recherche de locaux ainsi qu’un réseau d’échange favorisant le dialogue entre les associations et la construction d’opportunités collectives.

Suite à la mobilisation du 11 janvier 2015, et aux nombreux messages de citoyens souhaitant s’engager à Paris que nous avons reçus, Anne Hidalgo, Maire de Paris, et moi-même avons décidé de lancer la plateforme Jemengage.paris Elle permet la mise en relation des Parisiens soucieux de s’engager et d’associations en recherche de bénévoles. Grâce au principe de cartographie interactive, il est très simple d’identifier les associations en recherche de bénévoles près de chez soi, ou par secteur d’activité et par date de mission. Plus de 760 offres de bénévolat ont déjà été déposées sur le site et plus de 2000 comptes citoyens ont été crées.

La Maire de Paris a également œuvré pour ouvrir les écoles, le samedi matin de 10h à 12h pour que les associations et collectifs d’habitants puissent disposer de locaux afin d’accompagner les petits Parisiens pour de l’aide aux devoirs, de la lecture de contes aux enfants, leurs parents pour du soutien à la parentalité, etc. Ce dispositif s’étendra à l’ensemble du territoire parisien dès la rentrée prochaine.

Enfin, j’ai créé un Observatoire de la Vie Associative Parisienne. Cela nous permet d’avoir une expertise plus précise des associations présentes sur le territoire parisien afin de les accompagner toujours plus efficacement et de répondre au mieux à leurs attentes.

La Ville de Paris dispose d’un service public dédié aux associations : chacun des 20 arrondissements dispose d’une Maison Des Associations (MDA). Ces établissements assurent un accompagnement des associations parisiennes dans leurs démarches administratives ainsi qu’une animation du territoire. De plus le Carrefour des Associations Parisiennes (CAP), implanté dans le 12e arrondissement, forme chaque année 3 300 stagiaires, acteurs associatifs et citoyens. Les associations peuvent également s’y réunir pour leurs différentes réunions.

Nous devons accompagner plus efficacement encore le monde associatif parisien, c’est la mission à laquelle je m’attèle quotidiennement avec la Maire de Paris.

 Infographie Vie Associative

Share Button
Paris riche de 55 000 associations et de 550 000 bénévoles engagés