L’Euro 2016 est une formidable opportunité pour l’emploi. Afin de répondre au mieux aux importants besoins de recrutement générés par l’évènement, la Ville de Paris, via son Service Initiative Emploi, a œuvré au rapprochement entre les recruteurs et les parisiens chercheurs d’emplois.

Lundi 9 mai, j’ai rencontré les entreprises et associations engagées aux côtés de la Ville sur les questions d’emploi pour l’Euro 2016 afin d’établir un premier bilan. Grâce au travail partenarial de grande qualité entre la Ville, les acteurs du service public de l’emploi et les entreprises et associations engagées, 1 000 personnes ont été directement recrutées dans les secteurs de la sécurité, du nettoyage, de l’accueil touristique ou encore de l’hôtellerie-restauration.

100 nouveaux parcours de formation ont été spécialement conçus pour les besoins de l’Euro2016. Parmi ces formations, la priorité a été donnée au secteur de la sécurité, où les besoins de recrutements sont particulièrement importants.

En lien direct avec Lagardère Sports, gestionnaire de la Fan Zone, ce plan d’actions s’est aussi accompagné de la signature d’un accord pour insérer des clauses sociales dans les contrats passés avec les prestataires et inciter aux recrutements locaux, en particulier des jeunes et des personnes en difficultés d’insertion professionnelle.

Le 8 avril dernier, une convention avait été signée entre la Ville de Paris, l’Etat et la Région Ile de France pour l’emploi notamment pour positionner les jeunes des quartiers populaires sur les emplois créés par l’Euro2016.

Nos partenaires ont également été présents sur le forum de la Ville « Paris pour l’emploi » en octobre 2015 et viennent à la rencontre des chercheurs d’emploi parisien lors de la quarantaine de sessions de pré-recrutements organisés par notre Service Initiative Emploi.

Fortes de ce premier bilan très positif, la Ville de Paris et les entreprises ont exprimé leur volonté de continuer et d’approfondir leur coopération pour les futurs évènements sportifs accueillis à Paris.

 

Share Button
L’emploi au cœur de l’Euro 2016