Pour une France humaniste, écologiste, innovante et sociale

Pauline Véron et Guillaume Eustache, candidats aux élections législatives dans la 1ère circonscription de Paris

Les dimanches 11 et 18 juin, vous voterez pour élire votre député-e dans la 1ère circonscription de Paris (1er, 2e, 8e arrondissements, et une grande partie du 9e).

Je vis avec ma famille dans le 9e depuis vingt ans, mon fils est scolarisé dans une école du quartier. Adjointe du Maire du 9e Jacques Bravo jusqu’en 2014, je suis aujourd’hui Maire-Adjointe de Paris auprès d’Anne Hidalgo chargée de l’emploi, de la jeunesse, des associations et de la participation citoyenne avec, par exemple, le Budget participatif. J’ai été avocate au barreau de Paris pendant plusieurs années dans un cabinet du 8e, puis conseillère juridique d’une grande ONG internationale. Si je suis élue députée, je ne cumulerai pas et je renoncerai à mon mandat local. Guillaume Eustache, cadre dans un label musical et engagé dans le 8e, est mon remplaçant.

Reconnaissons-le : le contexte politique est particulier, les repères habituels sont brouillés. Dans cette circonscription, la droite présente plusieurs candidats. Le candidat du parti “Les Républicains”, élu depuis 1989, ancien adjoint de Jean Tiberi, est connu pour ses positions très conservatrices. Le candidat investi par le mouvement “La République En Marche !” est également issu de la droite. Longtemps membre du Bureau National de l’UDI, il a été colistier de Mme Kosciusko-Morizet aux municipales, de Mme Pécresse aux régionales et est membre de l’équipe de la Maire «Les Républicains» du 9e. Vous êtes nombreux à m’interroger sur le positionnement qui sera le mien si je suis élue le 18 juin. Ma réponse est claire, je ne m’inscrirai pas dans la majorité d’Emmanuel Macron. Notre pays a besoin de députés de gauche, pour rééquilibrer la politique du gouvernement. À titre d’exemple, les premières mesures annoncées sur la réforme du code du travail ou encore la ligne très dure évoquée sur la question migratoire ne me satisfont pas. À l’inverse, si un texte va dans le bon sens et n’est pas contradictoire avec le projet que je porte devant vous, je pense par exemple à la loi de moralisation de la vie publique, je le voterai.

Je suis, dans la 1ère circonscription de Paris, la seule candidate à porter un projet de gauche, social, écologiste et innovant. Une gauche utile, de responsabilité qui agit pour le développement économique mais qui lutte aussi contre les inégalités et pour le progrès social.

Je veux porter à l’Assemblée Nationale les aspirations des habitants du coeur de Paris. La transition écologique, la prise en compte de la révolution numérique et  ses conséquences sur le monde du travail, la lutte contre la pauvreté, la possibilité de continuer à pouvoir se loger dans Paris, l’accès à des services publics de qualité, les moyens accordés à la culture et à sa démocratisation,  ainsi qu’une Europe plus démocratique et sociale sont pour moi des priorités. Sur ces sujets, je formule de nombreuses propositions réalistes et innovantes.

Au-delà de ce projet que je porte pour le cœur de Paris, je vous propose également une nouvelle manière de faire de la politique, refusant la professionnalisation de la vie publique, le manque de transparence et le cumul des mandats. Comme je le fais à Paris en pilotant le budget participatif, je suis convaincue qu’avec une démocratie plus participative nous parviendrons à réconcilier les citoyens et la politique.

Ensemble, modernisons notre pays sans oublier les valeurs de solidarité et de fraternité qui font la force de notre République !

Pauline Véron

 

 

visuelprojet detaille

visuel telechargement 4 pages site internet

visuel carnetdecampagne

Share Button