crédit Guillaume Bontemps/Mairie de Paris
crédit Guillaume Bontemps/Mairie de Paris

 

Lundi 12 mars, j’étais présente au côté de la Maire de Paris, d’Emmanuel Grégoire, adjoint en charge de la transformation des politiques publiques, et de Frédérique Calandra, maire du 20e, pour l’inauguration de la Halle Civique, un nouvel espace d’expérimentation publique, démocratique et citoyenne, en haut du Parc de Belleville du 20e arrondissement.

Depuis le début de sa mandature, Anne Hidalgo a fait de la vitalité démocratique de Paris une priorité. De nombreuses initiatives ont émergé depuis 2014 afin de redonner du pouvoir d’agir aux citoyens et de favoriser un dialogue plus régulier et efficace entre habitants, élus et administration : le budget participatif, la carte de la citoyenne et du citoyen de Paris, la possibilité de voir inscrire un sujet à l’ordre du jour de Conseil de Paris en réunissant 5000 signatures pour une pétition, la mise en place d’un travail collectif pour réaménager les places parisiennes et travailler à la reconquête de nouvelles parties de la petite ceinture, etc. De nombreuses autres innovations sont portées par des associations ou encore par des start-ups dans le domaine de la participation citoyenne (Civic Tech), très actifs dans notre capitale.

La Ville de Paris a donc lancé un appel à projet “Civic Hall”, inspiré par les modèles new-yorkais et madrilène, pour qu’un lieu nouveau, dédié à l’innovation démocratique, aux débats et à la co-construction des politiques publiques puisse voir le jour. Le collectif des « Halles civiques », composé de 17 associations, institutions et start-ups de l’innovation publique, démocratique et citoyenne a remporté l’appel à projets et s’est installé dans ce lieu depuis début mars. Parmi ces structures, des acteurs comme la 27e région, un laboratoire de transformation publique, Démocratie ouverte, un collectif citoyen de transition démocratique, Voxe, site d’information citoyenne, Kawaa, une plateforme numérique qui facilite l’organisation de rencontres, ou encore l’Institut de la concertation et de la participation citoyenne, un réseau national regroupant chercheurs, consultants, agents, associatifs spécialisés dans la concertation.

Cette Halle Civique se veut avant tout un tiers-lieu et un lieu ressource pour l’ensemble des Parisien.ne.s qui souhaitent s’engager dans leur ville, participer à la co-construction des politiques publiques ou tout simplement mieux comprendre le fonctionnement de leur ville, grâce à ses différents espaces : espace d’activités, stand de la Ville de Paris, café citoyen, espaces de coworking…

La Halle Civique s’adresse également aux acteurs locaux comme les conseils de quartier ou les associations locales implantées de longue date, mais aussi aux acteurs émergents, comme de jeunes associations, collectifs informels, entrepreneurs sociaux ou start-up de la Civic Tech, puisqu’elle accueille le premier incubateur de Civic Tech en France, « système D ». Les agents et les élu.e.s de la ville qui travaillent sur les questions de participation citoyenne seront également impliqué.e.s et amené.e.s à échanger directement avec les habitant.e.s, les associations et les start-up présents sur les lieux.

Ce croisement particulièrement innovant permettra d’expérimenter des solutions au service des Parisien.ne.s.

Je me réjouis de l’aboutissement de ce projet, qui est une étape supplémentaire dans le renouvellement démocratique et citoyen que nous menons à Paris. La première édition de La Journée de la Participation Citoyenne qui se tiendra samedi 24 mars à l’Hôtel de Ville est une illustration de cette vitalité démocratique et une opportunité d’échanger avec les nombreux acteurs qui y contribuent au quotidien.

Share Button
La Halle Civique : un nouvel espace d’expérimentation publique, démocratique et citoyenne