Ce mardi 29 mai, j’ai eu le plaisir d’ouvrir avec Patrick Doutreligne, co-président du Conseil, la plénière du Conseil des Générations Futures, réunie pour présenter les conclusions des travaux de sa commission sur le vivre ensemble et pour lancer son tout nouveau chantier sur le civisme.

Créé il y a deux ans, le Conseil des Générations Futures est une instance consultative, indépendante et paritaire, qui a pour vocation de représenter la société civile parisienne et de réfléchir de manière prospective sur des thèmes qui concernent Paris et les Parisien.ne.s. Pilier de la participation citoyenne, le Conseil des Générations Futures symbolise la volonté de la Maire de Paris d’encourager la co-construction des politiques municipales avec les Parisien.ne.s et de donner la possibilité à l’ensemble des acteurs, qu’ils soient issus du monde économique, des associations, des syndicats, des conseils de quartier, habitants ou experts de la participation, de contribuer par leurs expertises spécifiques aux politiques publiques et à la recherche de l’intérêt général.

Au cours de cette plénière, la commission qui travaillait sur le vivre ensemble a formulé plusieurs propositions sur le handicap, en présence de Nicolas Nordman, adjoint à la Maire de Paris chargé des personnes en situation de handicap et de l’accessibilité. Leur projet : faire évoluer la perception du handicap, qui, loin d’être une seule contrainte,  peut être vu comme une opportunité pour penser une ville plus accueillante et créatrice de lien social.

Le Conseil a également présenté d’intéressantes propositions sur l’intergénérationnel à Galla Bridier, adjointe à la Maire de Paris chargée des séniors et de l’autonomie. Leur réflexion porte sur l’ouverture de lieux dédiés aux seniors et aux jeunes pour créer du lien dans une atmosphère conviviale. Rendez-vous prochainement en Conseil de Paris pour découvrir l’ensemble de ces propositions dans le détail !

Cette plénière marquait par ailleurs le lancement des travaux de la commission sur le civisme, qui figure parmi les préoccupations majeures de la Maire de Paris.

Jean-Louis Laville, professeur au Conservatoire national des arts et métiers et titulaire de la Chaire « Économie Solidaire», était présent pour échanger avec les conseillers sur le sujet.

Je remercie très sincèrement l’ensemble des membres du Conseil des Générations Futures pour leur implication et leur travail sur ces sujets essentiels. Leur apport contribue à la construction de la ville de demain, plus inclusive et porteuse d’ouverture et d’opportunités pour tous les Parisiens et Parisiennes.

 

Share Button
Les nouveaux chantiers du Conseil des Générations Futures